Ballade parisienne et décoration de mariage

Ce vendredi, à l'heure où j'écris, c'est-à-dire la semaine dernière à l'heure où vous me lisez, je ne travaillais pas et j'en ai profité pour flâner au gré de mes envies, sans rien organiser si ce n'est la recherche d'un cadeau d'anniversaire. Je sors de chez moi, et découvre une jolie et très vieille télévision. Je l'aurai bien emmené chez moi mais son poids et son piètre état m'ont dissuadé.

Rendez-vous dans une grande enseigne que j'aime bien : Les nouvelles galeries maison. Il y a toujours de jolies nouveautés, des idées  mises en scène de manière rigolotes. J'y ai trouvé le grand come back des bouteilles-lampe. Je me suis dit que ça ne devrait pas être si difficile que ça à faire soi-même... Mais je n'ai pas trouvé de manière facile de percer un trou dans une bouteille de verre. Il faut que je me penche encore sur la question!

Ensuite direction les vitrines des Galleries et du Printemps. Deux grandes enseignes où j'ai horreur de mettre les pieds : toujours trop de monde, aucune intimité, aucune possiblité de flanage. Par contre leur vitrine sont souvent un bonheur pour les yeux, et tout pleins de fourmillements d'idées! Tout à fait dans les tons mariages de printemps, l'enseigne de la saison nous offre des mannequins à tête de bouquets de mariées. C'est magnifique. Il y a une vitrine rouge-orangée, une bleu-violet et une jaune-orangée, qui elle m'intéressait puisque dans mes couleurs! De quoi se donner de jolies idées à reproduire et des fleurs plein la tête.

Ce qui m'a fait penser que j'avais pris des photos de vitrine de Noël du Printemps, lorsque j'avais encore en tête de faire un mariage rose! Dans la vitrine, du rose à foison, des macarons, des fleurs et autres pièces montées en bonbons dignes de Marie-Antoinette!
 
Lors d'une discussion passagère, je note une nouvelle exposition au musée des Arts décoratifs sur Louis Vitton et Marc Jacobs. Cliquer sur la bannière pour en savoir plus sur l'expo.
http://www.lesartsdecoratifs.fr/local/cache-gd2/16bfca9d8a8d2d1bcecb15e0ab6371c4.jpg
Le parallèle est vite fait. Marc Jacobs ayant travaillé chez Vuitton. C'est tout. Mais c'est une jolie rétrospective, où l'on voit de magnifiques malles, véritables armoires transportables! Voire parfois des lit de camp! Ca commence par les vêtements de poupée créés par Vuitton, avec des vêtements miniatures absolument adorables, jusqu'aux mannequins de plastiques à têtes d'animaux assortis aux matières premières utilisées (autruche, croco, et d'autres bêtes à poil) associés à des écrans exposant toutes les inspirations du créateur contemporain.


Jusqu'au bout, les tendances wedding se répercutent sur le monde des arts décoratifs. Dans la boutique du musée, on trouve des cloches de verre sous différentes formes abritant multitudes de cupcakes. Dans la vitrine d'une boutiques DPAM, on trouve d'énormes rubans, non sans rappeler le masking tape. Et de jolis montgolfières dans une boutiques de déco.



 

J'ai eu la joie de découvrir que la fnac vendait aussi de la papeterie Cath kidson!


Enfin, une jolie boutique de fleurs près du théâtre du Châtelet (dès que je retrouve le nom, je vous en fais part!), avec de mignonnes succulentes et autres plantes vertes que je découvre et que j'ai bien envie d'adopter!


Et voilà, une jolie ballade au coeur du Paris. Et comme disait Jules Renard, "Ajouter deux lettres à Paris et c'est le Paradis".

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Masking Tape : la révolution made in Japan

Noël 2016 : Idées cadeaux !

En avant, calme et droit!