lundi 5 octobre 2015

No pow, low pow, pow pow pi doo pow!


Manger plus sainement, vivre plus sereinement, toujours respecter davantage tous ceux qui nous entourent, tant humain qu'animal ou que végétal est devenu une de mes priorités. 

J'avais les cheveux très courts, puis je les ai laissés pousser pour mon mariage. De compliments en compliments, je me suis laissée tenter par l'aventure Pocahontas : avoir une longue crinière tressée au vent d'un cheval au galop sur la plage de sable fin. Oui, rien que ça. Pour le galop, j'ai quelques années devant moi pour me remettre à l'équitation, l'objectif réelle étant d'avoir des cheveux longs au moins jusqu'aux fesses. Challenge!

Vouloir mener une vie plus saine impose de se documenter et je suis donc devenue curieuse de tout ce qui pouvait me faire évoluer, argumenter et m'interroger sur ma bonne manière de faire. Tout y passe donc, de la couche lavable au shampoing ! Une belle peau et une belle crinière repose avant tout sur l'alimentation. Le meilleur soin est celui qui vient de l'intérieur puisque c'est la première source où le corps va puiser tout ce dont il a besoin. Donc, bien boire (de l'eau et du pomerol) et exit les perturbateurs endocrinien, les colorants, les matières grasses saturées... 

Je suis flexitarienne, c'est-à-dire en transition entre le régime carnivore et végétarien, pro nourriture bio et locale ou presque (un rayon de moins de 100 km). Habitant Paris, cela m'est devenu très simple et accessibles (en €) grâce à Kelbongoo. On passe commande sur internet, les agriculteurs de régions proches cultivent et préparent les commandes en gros communiquées par Kelbongoo. Ce dernier vient les chercher, les préparent selon chaque commande individuelle et le consommateur vient les chercher au 20 rue Borrégo dans le 20e le mercredi ou le samedi. C'est ainsi que j'ai redécouvert le goût d'une fraise (elles poussent dans la terre et non dans des jardinieres hors sol), ou de tant d'autres légumes! Une autre boutique va voir le jour près de Bagnolet grâce au financement participatif.

Couplé avec une inscription à la salle de sport, j'ai perdu tous mes kilos de grossesse et un peu plus. Joie!

Ok, mais même avec le shampoing de coiffeur, mes cheveux regraissent trop vite, sont plats et tombent. En me questionnant, je suis tombée en amour avec le blog des cheveux de Mini. Ce site est une mine d'information pour apprendre à déchiffrer la liste d'ingrédients d'un produit, sur les nouvelles possibilités de vie, même si on ne les intègre pas, c'est toujours intéressant de savoir ce qui se fait, et surtout sur des manières alternatives pour se laver les cheveux en les respectant tout autant que la nature qui nous entoure. 

Gras vous avez dit gras? La faute aux sulfates (nommés Sodium Laureth Sulfate très souvent), qui décapent à fond, et aux Silicones qui gainent le cheveux. Les deux vont totalement modifier la nature du cuir chevelu et donc du cheveu. C'est à eux qu'on doit "nos racines grasses et pointes sèches". Daphné l'explique bien ici (avec son changement de routine capillaire).

Mon but n'est pas de fabriquer mes produits cosmétiques. Je n'en ai ni le temps ni l'envie. Par contre, chouchouter ma crinière de Pocahontas OUI! J'ai donc commencé par ne plus laver mes cheveux tous les deux jours. Manque d'organisation oblige, j'étais bien débordée avec mon premier bébé, alors c'était facile à squeezer puisque je ne faisais plus le gendarme devant le miroir face à mes racines moins clean que d'habitude. Je n'ai vu aucune différence jusqu'à ce que je finisse le dit shampoing. J'ai commencé par utiliser du bicarbonate de soude additionnée d'eau, on applique sur le cuir chevelu, on masse bien, on rince bien, et voilà! Bilan de ce premier lavage sans shampoing : GENIAL ! Des cheveux super propres et doux, et ce pendant 4 jours! 

Du coup, une semaine sur deux, j'alternais le shampoing Weleda au calendula (un doute sur quoi acheter? Prenez Weleda, ils sont TOUS clean et la meilleure gamme niveau qualité-prix) et le bicarbonate.

Depuis, j'ai testé les rinçages : on se fait une douche écossaise de cheveu : eau chaud pour dilater le cheveu qui absorbe le sébum naturellement présent, et eau froide pour refermer les écailles. On finit par un rinçage au vinaigre (blanc pour ma part) qui ne laissera aucun parfum mais un pH légèrement acide ce qui aura pour conséquence d'éliminer les pellicules! Mais aussi le shampoing Propolia vantée par Mini (mais je préfère Weleda), les poudres de lavage telle que Ghassoul ou sidr, et la cure de sébum. 

Cure de quoi? L'idée est de laisser le temps au sébum naturellement présent (la seule matière grasse qui soit parfaitement adaptée au cheveu) de courir jusqu'aux pointes pour les nourrir. Ce qui signifie que pour une petite crinière, on ne lave pas ses cheveux pendant un mois. Pas de shampoing ni de poudre lavante qui retire cette pellicule de sébum. Pour ma part, je faisais un rinçage par semaine. 

Le plus étonnant est que les cheveux ne sentent rien, ou quasiment rien à la fin, même sans utiliser d'huile essentielle dans l'eau de rinçage. L'autre chose étonnante est que le cuir chevelu se régule, et passée la première semaine, les cheveux deviennent moins gras (mais il le reste un peu quand même). Pour tenir un mois, je me suis basée sur la couronne de tresses : maxi effet et maxi tenue grâce au sébum, et tout mon entourage n'y a vu que du feu. 

Et depuis, j'alterne une semaine sur deux ou sur trois, un ou deux rinçage(s) avec un shampoing. Donc en gros, je ne fais un shampoing moussant (Weleda mon amûr) qu'une fois par mois. Une fois par trimestre, je fais un bain d'huile : huile de coco le plus souvent que je laisse poser sur mes pointes (milieu de la crinière jusqu'aux pointes) toute la nuit pour éviter qu'elles ne s'abîment. Un cheveu endommagé ne peut être réparé (le cheveu est de la keratine morte par définition), donc il faut les préserver, oui oui!

Bilan : plus aucune démangeaisons, mes cheveux tombent moins, ils sont beaucoup beaucoup plus épais et brillant, doux jusqu'aux pointes et plus souples qu'avant!

Et vous, quelle est votre routine capillaire?





dimanche 2 novembre 2014

La garde-robe d'un nouveau-né



Voilà bien un sujet qui m'a pris du temps le dernier mois de grossesse (oui, je suis du genre à faire tout au dernier moment). 
A l'annonce du sexe de ma poupette, je me suis fait plaisir en lui offrant par avance de magnifiques robes taille 3 mois. OK, mais ça, ça n'habille pas un nouveau-né au quotidien. Donc, quoi prendre à la maternité? Quelle taille? Et surtout, question à laquelle je n'ai trouvé que trop peu de réponses : Combien de type de vêtements acheter? En gros, qu'est-ce qu'une garde-robe type? 

C'est mon premier lémurien, donc mon discours est nourri des expériences de copines, soeurs et de moi-même. Ce n'est donc pas une vérité absolue, mais j'espère une aide utile quand on nage en plein colostrum, ou plus exactement, quand on ne sait pas!

Pour ma part, il faut savoir que je ne laisse pas bébé dans un coin! Mais aussi, que je n'aime pas trop les bébés en pyj' all day long. Cela dit, je n'aime pas non plus remettre un vêtement qui sent le lait régurgité ou autres. Bref, je changeais de tenue quasiment tous les jours les trois premiers mois. Et la lessive? Je faisais une tournée tous les 3 jours à peu près. Soleil d'été oblige, le séchage était rapide.

Ce que j'ai appris : 

La taille des vêtements bébé correspondent à la fin de la période où il peut se permettre de mouler son corps dedans : taille 1 mois signifie donc qu'il peut le mettre jusqu'à ses 1 mois, taille 6 mois = à partir de 3 mois jusqu'à ses 6 mois, etc. Mais le plus important n'étant pas l'âge mais la taille! Oui oui! Un gros bébé ne mettra pas forcément une taille au-dessus car c'est surtout sa taille en cm qui compte.  1 mois = jusqu'à 54 cm. Au delà, il mettra du 3 mois, etc. Pour ce qui est du choix des vêtements à lui mettre sur le dos, une sage-femme m'a donné ce conseil : une couche de plus que nous, c'est tout : si tu es en T-shirt, il aura un un body et un pyjama en coton, si tu as besoin d'un pull en laine, il aura body+pyjama en pilou+gilet chaud.

des tableaux simples trouvés chez Natalys



Ce que j'avais prévu pour un bébé né en Août :

Pour le jour de la naissance
Taille naissance/1 mois
Période estivale
1 pyjama manche longue en coton 1 mois
1 body manche courte 1 mois
1 gilet en pilou pilou 1 mois
1 paire de chaussette
1 bonnet de naissance
1 couverture en laine et une couverture en coton (pour le peau à peau)
1 gigoteuse
2 langes (pour essuyer les régurgitations)
1 drap housse de bébé (non fourni par la maternité)

Ce que j'aurai dû prendre en plus : un pyjama et un body supplémentaire. 

Quand bébé nait le soir, que son père ne revient que le lendemain ET que le petit se mouille de régurgitations mais qu'on a rien pour le changer... bah on se sent bête!

10 bodys 1 mois
3 pyjama en coton 1 mois
2 pyjama en pilou pilou bas et haut séparé 1 mois (je m'en servais comme gilet aussi)
2 pyjama en pilou pilou
1 robe
1 gilet
4 t-shirt
1 short
2 caleçons
1 barboteuse

De 1 à 3 mois
Taille 3 mois

20 bodys manches courtes et longues
8 pyjamas
4 gilets/pull
6 robes
5 caleçons
2 shorts
1 pantalon
6 T-shirt ou petites tuniques
2 gigoteuses
Des bavoirs! À l'infini, on comprend son nom en voyant les hectolitres de bave produite par le bébé!
2 bonnets


De 3 à 6 mois
Taille 6 mois
Période hivernale

20 bodys manches courtes et longues
8 pyjamas
10 pulls/gilet
15 robes
5 pantalons
10 t-shirt/chemisers
4 t-shirt col roulé
3 gigoteuses
De jolis bavoirs encore et toujours pour le quotidien et de grands bavoirs absorbants pour les repas
4 manteaux
1 poncho
2 paires de chaussures et 5 paires de chaussettes (obligatoire avec l'écharpe de portage!)
6 paires de collants
3 bonnets

Il y a beaucoup de choses que je mettais encore entre 3 mois et 9 mois, les manteaux ou les gigoteuses, par exemple. Mais je dois dire que je m'étais complètement lâchée pendant les soldes!

De 6 mois à 9 mois
Taille 9 mois

8 bodys manches courtes et longues
3 pyjamas
5 pulls/gilet
6 robes
1 pantalon
4 t-shirt/chemisiers
1 t-shirt col-roulé
3 gigoteuses
Les bavoirs
2 manteaux taille 12 mois
3 bonnets
6 paires de collants
2 paires de chaussures et 5 paires de chaussettes (obligatoire avec l'écharpe de portage!)

J'ai acheté moins de vêtements en cette taille, forte de mon expérience des 6 mois. Et j'ai plutôt bien fait car elle ne l'a pas mis longtemps !


Et voilà mon expérience pour le moment. Je m'arrête donc là, vu qu'après nous n'avons plus affaire à un nouveau-né et que le shopping devient plus "coup de coeur", pour ma part! Sachant que je pars toujours sur cette base :

5 pyjamas
8-10 bodys (manches courtes, bretelles ou manches longues)
6 paires de collants
6 paires de chaussettes
5 salopettes
3 pantalons
3 shorts
des robes pour le week end car avec l'apprentissage de la marche, on privilégie les salopettes qui ne se mêlent pas aux pieds!
7 pulls
7 t shirts
Un ciré + un manteau plus chaud
bonnet/echarpe
2 paires de chaussures

A bientôt!

samedi 5 juillet 2014

Mc Flurry aux MM'S® maison



La chaleur, la farniente et la gourmandise auront eu raison de mes occupations du jour. Et c'est chez EvaCuisine que je me suis mis l'eau à la bouche avec sa recette de Mc Flurry maison. Désormais, McDo n'a plus aucun intérêt pour moi avec la disparition des pAtAtoz et cette recette vachement meilleure. Vraiment, vraiment.

La recette originale est ici, et je ne l'ai quasiment pas changée du tout : j'ai juste mis plus de M&M'S® parce que je suis très gourmande (et Chérichou aussi, avouons le). Cette recette nécessite une sorbetière.

Cette recette se fait en plusieurs étapes, ce qui peut paraître un peu long. Mais, le jeu en vaut la chandelle quand même. 



Ingrédients

✪ 3 jaunes d'oeufs
✪ 60 g de sucre en poudre
✪ 1 demi gousse de vanille
✪ 75 cl de lait (demi-écrémé pour moi)
✪ 10 cl crème fraîche liquide
✪ 100 g de m&m's cassés+ quelques uns pour la décoration

★ La crème anglaise

Fendre la gousse de vanille, gratter les graines et déposer le tout dans le lait. Faire chauffer le tout à feu doux. Laisser infuser la vanille une demie heure dans le lait tiède. Filtrer le lait. 

Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre en poudre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et forme un ruban. Verser le lait sans cesser de battre sur les oeufs, et reverser le mélange dans la casserole. Faire chauffer à feu doux le mélange, en remuant sans cesse, jusqu'à ce que la crème anglaise nappe la cuillère. Le feu est trop fort si la préparation fait des bulles.

Quand la préparation s'est épaissie, la laisser refroidir complètement. L'astuce du jour pour accélérer le mouvement : mettre des pains de glace sous la casserole lorsqu'elle est tiède. Elle refroidit plus vite, et on peut donc la mettre au frigo plus rapidement (on ne met pas un récipient chaud au frigo sous peine de réchauffer les autres aliments, et donc de développer de jolies bactéries).

Après ces quelques heures, fouetter la crème liquide jusqu'à ce qu'elle soit onctueuse. La verser dans la crème anglaise et placer le tout dans la sorbetière. 

Lorsqu'elle est prise mais pas encore ferme, incorporer les M&M'S® cassés (pour garder une jolie couleur, éviter de mettre les bleus!). Attendre que la glace soit bien prise. Pour un aspect plus ferme, placer la glace dans le congélateur une ou deux heures.