jeudi 9 mai 2013

Cookies aux flocons d'avoine et beurre de Cacahuètes


Je passerai outre le conflit conjugal quant au -o- de la cacahuète. Je suis une rétrogirl, je l'assume. J'aime manger des sandouiches et du beurre de cacahuètes, c'est un fait.

Voici une énième variante de ma recette favorite de cookies à l'avoine, mais cette fois, j'ai dû faire quelques ajustements au niveau des ingrédients. Je m'éloigne donc un peu de la recette de base de Titenoon que j'utilisais jusqu'à maintenant fidèlement.


Ingrédients pour une vingtaine de petits cookies :

100g de beurre demi-sel mou
100g de sucre semoule
150g de beurre de cacahuètes avec morceaux
100g de chocolat noir pâtissier
200g de farine
1 oeuf
90g de flocons d'avoine
1/2 cc de bicarbonate alimentaire
1/2cc de levure chimique
arôme vanille

Préchauffer le four à 180° (th6). Préparer la plaque avec le papier sulfurisé. 

Couper le chocolat noir en grosses pépites.
Mélanger vivement le beurre avec le sucre pour que cela forme une crème onctueuse. Ajouter l'arôme vanille ainsi que l'oeuf battu. Fouetter vivement.
Ajouter le bicarbonate, la levure, la farine  et les flocons d'avoine et mélanger. Ajouter le beurre de cacahuètes et les pépites de chocolat.
Faire des boules un peu plus petites qu'une balle de golf. Les déposer sur la plaque et les écraser légèrement à la main. Enfourner 12 minutes jusqu'à ce que les bords soient légèrement dorés. Les sortir du four et les laisser refroidir. Ils pourront vous paraître trop mous, mais c'est souhaitable. Ils durciront à l'extérieur en refroidissant pour ne laisser que le bonheur d'une texture moelleuse à l'intérieur.
S'ils s'effritent de trop, c'est qu'ils sont trop cuits. 

Dégustation et mise en place de la présentation


La plus grande qualité de ces cookies réside dans la texture : croquant et moelleux. Le chocolat reste fondant même si les cookies sont froids. Encore une fois, ces petites douceurs ont fait sensation. Certains auraient rajouter des noix ; j'avoue y avoir pensé mais j'ai eu peur que cela fasse trop d'ingrédients et que le tout soit finalement noyé dans un brouhaha indescriptible. Le plus joli compliment vient de Vincent, collègue de mon mari : En croquant ces cookies, le souvenir des doux petit-dèjeuner de son enfance est devenu réel le temps de déguster. Ahhhh, le pouvoir de l'avoine !

4 commentaires:

  1. Ohh mais c est la dinette chez toi, c est trognon ^_~ j aime beaucoup aussi le peanut butter crunchy! Ton chéri de mari m a également sermonné au sujet de la cacahOuète, que j écris comme toi, sans O. J ai rétorqué que s il continuait à m embêter je l écrirais comme une ouech-ouech : cacawet ^_~

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii il m'en a parlé! Il a dit qu'on était des vieilles et puis c'est tout! ah ah
      (et oui c'est bon, mais faut courir après)

      Supprimer
  2. Très bonne recette et sublimes photos! Je vais profiter de ces jours fériés pour la préparer, en espérant que mon résultat soit aussi positif que le tien!

    http://www.jesuisbelleetalors.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La recette est vraiment simple, tu devrais y arriver! Pour les photos, mon mari te dit merci! C'était à son tour de s'y coller cette fois (s'il voulait en goûter!).
      Les titres de tes blogs me font rire, entre je suis trop classe et je suis belle et alors : on ne se le dit jamais assez, c'est vrai.

      A bientôt

      Supprimer